La Mission Nationale Accueils de Loisirs & Handicap

La Mission Nationale Accueils de Loisirs & Handicap, mise en place à l’initiative de la Caisse Nationale d’Allocations Familiales, est placée sous le haut patronage de Monsieur Jacques TOUBON, Défenseur des droits, et a reçu le soutien de la Fondation de France et de la Caisse Centrale de la Mutualité Sociale Agricole.

Elle a pour objectif de dresser un état des lieux des besoins des familles, dévaluer le niveau et la diversité de l’offre d’accueil, et de formuler des propositions concrètes et opérationnelles pour développer l’accès effectif des enfants en situation de handicap aux accueils de loisirs et de contribuer, ainsi, à une meilleure conciliation des temps familiaux et professionnels des familles confrontées au handicap de leur enfant.

Cette mission s’inscrit pleinement dans les volontés affichées par les acteurs de la prise en charge du handicap dans notre pays, en termes d’accès aux droits, de continuité des parcours, de droit au répit des aidants familiaux. Elle se place au cœur des politiques familiales, en termes de soutien à la parentalité, de priorité aux publics fragilisés, de conciliation des temps familiaux et professionnels.

Elle rejoint aussi toute l’attention de notre pays portée au droit des femmes et à l’égalité homme-femme face à l’emploi.

 

La Mission Nationale Accueils de Loisirs & Handicap se déroule sur une durée de 16 mois,
de septembre 2017 à décembre 2018, autour de 6 axes de travail :

– 1 –
Enquête auprès des familles
sur les enjeux de la conciliation
des temps familiaux
et professionnels
à l’épreuve du handicap

– 2 –
Diagnostic de la situation
de l’accès des enfants
en situation de handicap
aux accueils de loisirs
en France

– 3 –
Recenser les initiatives,
capitaliser et diffuser
les outils et supports
créés par les acteurs

– 4 –

Analyse du rôle
des pôles d’appui ou de ressources
auprès des accueils de loisirs
créés sur plus de 40 départements
en France depuis 2010

– 5 –

Etude de l’impact
économique des adaptations
et renforts d’encadrement
et leurs modes
de financement

– 6 –
Concertations locales et nationales
avec l’ensemble des acteurs
et identification des leviers
pour un développement massif
de l’accueil effectif

Le caractère innovant et, sans doute, inédit de cette mission, réside, d’une part, dans son objet, jusqu’alors envisagé uniquement sous l’angle de l’accès aux loisirs des enfants, et presque ignoré des différents plans d’action en faveur de l’inclusion des personnes en situation de handicap dans notre pays et, d’autre part, dans la dimension opérationnelle des études qui seront conduites.

Sans prétendre résoudre l’ensemble des problématiques, évidemment complexes de l’exercice de la parentalité confrontée au handicap, cette mission porte la conviction que la possibilité donnée aux parents de bénéficier, comme les autres, d’un mode d’accueil adapté aux besoins de leur enfant, en complément de l’école ou de l’établissement, peut jouer un rôle déterminant dans leur vie, dans le processus de socialisation de leur enfant, dans leur possibilité de se maintenir dans leur emploi et de contribuer à une meilleure conciliation des temps, sans attendre les situations d’épuisement pour bénéficier de temps de répit.

Elle porte l’ambition, au travers des études réalisées, de caractériser, voire de modéliser, des solutions simples et efficaces, déjà mises en œuvre dans notre pays, et, en identifiant leur caractère de transférabilité et de déploiement, faire des accueils collectifs de mineurs, un maillon supplémentaire du parcours de vie des enfants en situation de handicap et de leur famille.