Une parenthèse

Parent d’un enfant de 14 ans porteur de handicap « retard léger » : il ne parlait pas. Mon fils ne rentrait dans aucune case.

Son handicap a été détecté à l’âge de 3 ans : au début, troubles du comportement, et vers l’âge de 8 ans il a commencé à communiquer à son entrée dans un établissement spécialisé. A ce jour il communique très bien, son langage est désarticulé mais il se fait comprendre. Son attitude et comportement sont comme un enfant de 14 ans (refus, blague, rire et tablette…). Après, n’ayant pas de copains en dehors de son établissement, le côté social n’est pas facile à gérer…

Nous avons ressenti, au sein de notre famille et amis, un malaise maîtrisé ou pas. Nous avons mis de côté notre vie sociale pendant ces années. Maintenant que son parcours évolue sur le plan social et enseignement professionnel, penser à son avenir, sa majorité, nous inquiète. Entre parents on s’interroge… La place de sa sœur, toujours là et d’une grande maturité…

Voilà mon témoignage. Merci.

Monique D – St Pierre des Corps

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires